Les chenilles violettes sont là ! - trackle

Hourra, depuis la semaine dernière nous avons les tout nouveaux trackles à la maison ! Ils sont beaux et ils sont violets ! Ici, notre directeur technique écrit ce que nous avons amélioré et pourquoi ils sont violets.

Ce que nous avons amélioré

Nous avons réduit de 2 mm le circuit imprimé à l'intérieur du capteur. Cela ne semble pas beaucoup au début, mais avec de si petits appareils, 2 mm, c'est presque des mondes ! D'un point de vue purement visuel, l'électronique brille maintenant moins clairement à travers le matériau (les appareils blancs montraient parfois des ombres du circuit imprimé), mais surtout les nouveaux appareils sont devenus encore plus robustes - une carte plus petite avec le mêmes dimensions extérieures signifie des parois en silicone plus épaisses.

Nous avons également ajouté une petite fenêtre polie sur le côté où se trouve la LED afin que l'utilisateur puisse voir de quel côté le capteur clignote.

Pourquoi les chenilles sont-elles violettes ?

En effet, les capteurs doivent être au vert dès la première heure. Dès le début, avant même d'expédier le premier capteur, nous avons reçu des commentaires de nos utilisateurs selon lesquels le vert était la couleur la plus recherchée. qui notre Histoire suivi un peu, sait qu'en 2018 il fallait produire en blanc après tout. Les capteurs Trackle sont des dispositifs médicaux qui sont portés dans le corps. Cela signifie que nous devons répondre aux exigences les plus élevées en matière de biocompatibilité - aucun polluant, plastifiant ou allergène ne peut être libéré dans la muqueuse de l'utilisateur. À cette fin, le matériau est soumis à des tests approfondis conformément à la norme EN 10993. Lorsque nous sommes entrés sur le marché, nous ne pouvions effectuer ces tests que pour le matériau blanc - sinon l'entrée sur le marché aurait été retardée d'un an.

Mais pour la prochaine étape de développement, nous avions fermement résolu, passons au vert ! Nous avons donc fait des prototypes verts. Ils avaient également l'air vraiment bien, mais en raison du matériau vert, le clignotement de la LED n'était que très faiblement visible. Pour les férus de matériaux parmi vous : C'est parce que les pigments verts ne sont pas translucides, c'est-à-dire pas « transparents ». Il fallait donc avoir suffisamment de couleur dans la matière pour ne plus voir l'électronique, mais assez peu pour pouvoir encore voir la LED clignoter. Malheureusement, le vert n'a pas été en mesure de convaincre en conséquence.

Les pigments violets sont translucides, donc avec le bon dosage, nous avons pu trouver le mélange parfait qui recouvre correctement le circuit imprimé et permet toujours à la LED de clignoter clairement. Nous avons donc emmené le matériau violet au laboratoire, testé selon la norme EN 10993, nous y sommes !

Y aura-t-il plus de couleurs ?

Malheureusement, le silicone blanc n'est plus fabriqué, nous devons donc maintenant retirer les capteurs blancs du programme.

Le matériel vert s'est avéré inadapté, nous n'avons donc malheureusement pas pu l'inclure dans le programme.

Cela signifie : pour le moment, il n'y a que chenilles violettes. Mais bien sûr, nous voyons un arc-en-ciel hétéroclite se lever sur l'avenir coloré des trackles - même si cela prend juste un peu plus de temps pour des raisons de production.

Le passage à la nôtre brombeer trackle est certainement une autre étape importante dans l'histoire de notre entreprise et probablement la plus colorée que nous ayons jamais eue. Quoi qu'il en soit, nous sommes plutôt amoureux de notre capteur trackle violet - et vous ?