Indice de Pearl et sécurité de la contraception

Le « Pearl Index » est utilisé par défaut pour évaluer les différents contraceptifs en fonction de leur innocuité et de leur efficacité. Mais que peut nous dire cet indice, comment est-il calculé et les calculs sont-ils vraiment si fiables ? Nous répondons aux questions les plus importantes sur le Pearl Index.

Qu'est-ce que l'Indice de Perle ?

Le Pearl Index essaie de faire une déclaration sur la sécurité d'un contraceptif. Il interprète les données recueillies pour un contraceptif spécifique de manière à pouvoir montrer combien d'utilisatrices sur 100 sont tombées enceintes malgré l'utilisation de la contraception. 

Un indice de Pearl de 2 signifie que 2 femmes sur 100 sont tombées enceintes malgré l'utilisation d'un contraceptif particulier. On parle alors d'un "taux d'échec" de 2%.

L'indice de Pearl est également calculé à partir de la fiabilité de la méthode et de la fiabilité de l'application. La fiabilité de la méthode indique combien de grossesses se produisent même si le contraceptif a été utilisé correctement. La sécurité d'application plus pratique, en revanche, montre combien de femmes - compte tenu des erreurs d'application qui se produisent dans la vie quotidienne - tombent enceintes par inadvertance. Si la sécurité de la méthode et de l'application sont proches, on peut supposer que le contraceptif est généralement sûr.

Comment le Pearl Index est-il mesuré/calculé ?

Plus l'indice de Pearl est bas, plus la protection d'un contraceptif est élevée. Mais comment le Pearl Index peut-il être calculé ?

Le calcul est basé sur 1200 mois d'utilisation (100 femmes en un an) d'un contraceptif. Ainsi, l'indice détermine combien de ces 100 femmes sont tombées enceintes en un an en utilisant chaque contraceptif.

Par exemple, avec un indice de Pearl de 2, 2 femmes sur 100 sont tombées enceintes en un an. Par exemple, si l'indice de Pearl est de 0,05, une femme sur 2000 est tombée enceinte en un an.

Indice de Pearl : forces et faiblesses

L'indice de Pearl est un bon point de référence facile à calculer pour tous ceux qui préfèrent jouer la sécurité lors du choix de leurs contraceptifs et pour qui une comparaison peut être facilitée à l'aide de cette valeur de référence.

Cependant, il est très important que l'efficacité d'un contraceptif dépende toujours d'une utilisation correcte. Malheureusement, le Pearl Index (PI) présente également quelques faiblesses, que nous vous énumérerons ci-dessous.

L'IP ne tient pas compte de la probabilité croissante de devenir enceinte au fil du temps.De plus, certaines femmes ont plus de rapports sexuels que d'autres.Des maladies telles que les maladies gastro-intestinales peuvent également réduire l'efficacité des contraceptifs hormonaux.

De plus, il y a le problème déjà mentionné dans l'utilisation de différents contraceptifs (lien sur la page de la catégorie contraception). Alors que certains sont très faciles à utiliser, d'autres deviennent beaucoup plus complexes. 

Pour contrer ce problème, "l'analyse de la table de survie" a été conçue. Non seulement la fréquence des rapports sexuels et les erreurs d'application individuelles sont prises en compte, mais des informations sont également fournies sur les femmes qui ne sont pas tombées enceintes. Cela permet de spécifier un pourcentage de femmes protégées pour chaque mois.

Le Pearl Index doit avant tout servir de guide. Il ne donne également aucune information sur le risque de contracter des maladies sexuellement transmissibles. En fonction de votre situation de vie et de facteurs individuels, il est important de parler à votre gynécologue.

Indice de Pearl dans les méthodes hormonales

Avec les méthodes hormonales de contraception telles que la pilule ou le patch hormonal, la première chose à noter est qu'il ne s'agit pas d'une méthode barrière. Les méthodes hormonales ne garantissent pas une protection contre les maladies sexuelles telles que l'herpès génital, la chlamydia ou le VIH.

La méthode contraceptive la plus utilisée chez les femmes est la pilule. Environ 31% des femmes en prennent et ne jurent que par leur efficacité. Dans la plupart des cas, l'indice de Pearl de la pilule est compris entre 0,1 et 0,9. Cela en fait également l'une des méthodes contraceptives les plus sûres, selon PI.

Cependant, cette sécurité a également un prix élevé, car la liste des effets secondaires semble interminable. Le gain de poids, les changements d'humeur hormonaux, la sensibilité des seins, les maux de tête ou les nausées ne sont que quelques-uns des nombreux effets secondaires possibles.

Alternatives à l'indice Pearl

Une chose est claire : le Pearl Index peut nous être d'une grande aide pour décider comment prévenir. Cependant, il est également sensible aux perturbations qui affectent le résultat. L'oubli, la maladie ou les interactions médicamenteuses peuvent affecter de nombreuses méthodes de contraception, les rendant moins efficaces.

Pour cette raison, le Pearl Index peut être complété par deux tailles supplémentaires et rendu plus sûr. Par exemple, lors de l'examen des grossesses non désirées chez 100 femmes sur une période de douze mois, l'indice de Pearl peut être décomposé en sécurité de l'application (IP pratique) et en sécurité de la méthode (IP théorique).

La sécurité d'utilisation fournit des informations sur une utilisation typique et quotidienne d'un contraceptif. Des facteurs tels que l'oubli de prise de médicaments, les maladies gastro-intestinales ou les erreurs d'utilisation sont pris en compte.

D'autre part, il y a la fiabilité de la méthode. Il suppose une utilisation tout à fait correcte de la méthode contraceptive et affiche une valeur qui indique théoriquement la sécurité d'une méthode contraceptive.

Si vous regardez ces deux valeurs dans un contexte commun, vous pouvez conclure : plus la méthode et la fiabilité de l'application sont proches l'une de l'autre, plus l'indice de Pearl est précis. Plus l'indice de Pearl est bas, plus la méthode contraceptive est sûre.

Indice de perle dans les méthodes naturelles

Le Planification Familiale Naturelle (PFN) voudrait se passer de l'ajout d'hormones ou d'agents chimiques. Malheureusement, la contraception naturelle est encore souvent considérée comme extrêmement complexe et dangereuse, voire nécessitant une opération. Cependant, ces hypothèses sont fausses.

La méthode la plus sûre de contraception naturelle est la Méthode Sympothermique, selon lequel l'ordinateur contraceptif trackle évalue également. D'utilisation dite parfaite, c'est-à-dire sans rapport vaginal pendant la période fertile, elle a un indice de Pearl de 0,4 en termes de fiabilité de la méthode et fait donc partie des méthodes de planification familiale les plus fiables.

En termes de sécurité d'application, également appelée "utilisation typique", qui comprend également une mauvaise application de la méthode, la méthode Symptothermique a un indice de Pearl de 1,8.

Le Méthode Sympothermique peut déterminer votre fenêtre fertile en examinant les changements de la température basale du corps et de la glaire cervicale. trackle simplifie cette méthode, élimine sa sensibilité aux erreurs et la rend plus numérique. trackle porté la nuit pendant que vous dormez et enregistre votre température corporelle tout au long de la nuit. Lorsque vous vous réveillez le lendemain matin, trackle envoie les données de température à votre application depuis sa station. Pour l'évaluation, trackle n'a alors besoin que de vos informations sur la glaire cervicale. Complet! Il en va de même pour l'application de la Méthode Symptothermique amusant et sécuritaire.

L'Indice de Perle : Un bon guide

Le Pearl Index est un bon moyen de comparer les méthodes contraceptives et leur sécurité. Le Pearl Index permet de se repérer dans la variété des méthodes contraceptives et de faire une première sélection. Néanmoins, il est toujours conseillé de noter : Quelle que soit la méthode que vous utilisez pour l'éviter, la sécurité et la fiabilité ne peuvent que vous donner une utilisation correcte. C'est pourquoi vous devriez vous asseoir avec votre gynécologue pour toutes les questions relatives à la contraception et obtenir des conseils détaillés pour trouver une méthode qui vous convient. Si vous avez des questions sur la façon de prévenir avec trackle, veuillez nous écrire info@trackle.de – nous nous réjouissons de vos questions.

Quellen


Diedrich, K. et al.: Gynäkologie und Geburtshilfe. 2. Auflage. Heidelberg. 2007
Frank-Herrmann, P. et al.: Natürliche Familienplanung heute. Modernes Zykluswissen für Beratung und Anwendung, 6. Auflage. Heidelberg, 2020