fbpx

Qu’est-ce que la méthode symptothermique ?

La méthode symptothermique ou la symptothemie est une méthode de contraception naturelle. Elle aide à comprendre le cycle féminin et à déterminer les jours fertiles et infertiles pour tomber enceinte ou non. La symptothermie observe diverses manifestations liées à la fertilité telles que la mesure de la température corporelle et l’analyse d’un symptôme (glaire cervicale, hormone LH).

La méthode symptothermique offre un “double contrôle” sur le cycle menstruel car elle analyse la glaire cervicale et la température centrale. Elle permet de distinguer avec précision les jours fertiles et stériles. Les règles de calcul de la méthode sympto-thermique ont été recherchées et établies à travers plusieurs études (cf. études de Freundl G, Frank-Hermann P, Gnoth C et al.).

Certaines règles de calcul permettent d'interpréter ces indicateurs de fécondité et d'évaluer de manière fiable le cycle.

méthode symptothermique1 - La méthode symptothermique
photo 1491438590914 bc09fcaaf77a - La méthode symptothermique

Qui peut utiliser la méthode symptothermique ?

La méthode sympto-thermique convient aux femmes qui ovulent. Mais également les femmes qui allaitent, qui travaillent, les femmes aux cycles irréguliers, qui veulent avoir des enfants, qui veulent mieux se connaître et mieux connaître leur corps.

Quand suis-je fertile ?

Comment fonctionne la méthode symptothermique ?

La méthode symptothermique est basée sur l'interaction des hormones œstrogène, progestérone, LH et FSH dans le corps :

Avant l’ovulation, ton corps laisse mûrir plusieurs follicules. C'est le rôle de l'hormone FSH. Toutes ces vésicules en croissance produisent des œstrogènes. L'hormone œstrogène influence la qualité de la glaire cervicale. Plus l'ovulation est proche, plus la glaire cervicale devient filante et transparente. L'hormone LH devient active et déclenche l'ovulation : parmi les follicules mûrs, le follicule le plus développé éclate et envoie son ovule sur son chemin. Pendant que l'ovule est en mouvement, le follicule termine son travail. Il devient un corps jaune et produit de la progestérone. Cette hormone provoque une augmentation de la température corporelle. Cette température plus élevée demeure jusqu'à ce que la prochaine menstruation arrive et qu'un nouveau cycle débute.

Pour une contraception naturelle, la symptothermie utilise les variations de la glaire cervicale et de la température basale pour évaluer le cycle et déterminer les jours fertiles et infertiles. L'augmentation de la température corporelle centrale est un signe que l'ovulation a eu lieu et que tu n'es plus fertile. Lorsque ton ovulation approche, la glaire cervicale devient plus claire, épineuse et transparente. C’est un signe que tu es dans une phase fertile. Après l'ovulation, lorsque la glaire cervicale devient épaisse, grumeleuse ou inexistante, c'est un signe que la période d'ovulation est terminée et que tu n’es plus fertile.

Comment utiliser la méthode symptothermique ?

Pour une contraception naturelle efficace, la méthode symptothermique demande d’être rigoureuse.

Chaque matin, avant de te lever, il te suffit de prendre ta température par voie orale ou vaginale et de la noter sur un graphique ou sur l’application propre au moniteur de fertilité trackle. Tu peux analyser la consistance de ta glaire cervicale à l’aide d’un mouchoir par exemple et la noter sur un papier ou de la renseigner sur l’application trackle. Chaque soir, tu peux comparer les valeurs de température et la qualité de la glaire cervicale pour savoir si ton ovulation a déjà eu lieu ou si tu es encore sur le point d'ovuler.

thermomether web e1603276649778 - La méthode symptothermique
Temperaturmethodefreiunten3 200x200xc - La méthode symptothermique
Zervixschleim7 200x200xc - La méthode symptothermique

Selon les règles de la méthode symptothermique, l'ovulation a eu lieu lorsque ces deux conditions sont remplies :

1) Un pic de glaire cervicale s'est produit : la glaire cervicale est de très bonne qualité (transparente, collante et extensible) et est suivie de trois jours où la glaire cervicale est de qualité nettement inférieure.

2) Une température élevée s'est produite : la température corporelle centrale était supérieure aux six jours précédents pendant au moins trois jours consécutifs. La troisième valeur de température plus élevée doit être au moins 0,2 ° C plus élevée que les six jours précédents.

L’analyse avec la méthode symptothermique est légèrement plus compliquée pendant les jours stériles menant à l'ovulation. En effet, la glaire cervicale joue pendant ces quelques jours, un rôle important. Elle montre un signe que la période de fertilité approche. 

De plus, la période de fertilité est calculée lorsque la première ovulation s’est produite. Les derniers cycles et les variations de température sont alors pris en compte et analysés. La méthode sympto-thermique utilise une “double vérification”, c’est-à-dire l’analyse d’un symptôme (sympto) et l’analyse de la température (thermique) pour évaluer en toute sécurité le cycle féminin

Quels facteurs perturbateurs peuvent influencer la température basale ?

Des facteurs perturbateurs provoquent une augmentation de la température basale sans que l'ovulation ait déjà eu lieu. Très important: chacun de nous est différent et réagit différemment au stress, etc. Vous pouvez reconnaître une valeur de température «perturbée» par le fait que votre température monte soudainement pendant un jour ou deux puis redescend.

Les facteurs perturbateurs qui peuvent affecter la température basale chez de nombreuses femmes sont :

– consommation de drogue

– consommation d'alcool inhabituelle

– sommeil court / perturbé

– stress

– changement d'heure

– rhume ou maladie

Glaire cervicale : abréviations et signification

Pour faciliter l'observation de la glaire cervicale, la méthode symptothermique définit certaines abréviations.

ressentir

sensation de sécheresse, de rugosité, de démangeaisons et d'inconfort

regarder

Tu ne vois rien, il n’y a pas de glaire cervicale à l’entrée du vagin.

ressentir

Aucune sensation à l’entrée du vagin et pas d’humidité.

regarder

Tu ne vois rien, il n’y a pas de glaire cervicale à l’entrée du vagin.

ressentir

Sensation d’humidité

regarder

Tu ne vois rien, il n’y a pas de glaire cervicale à l’entrée du vagin.

ressentir

Sensation d’humidité présente ou inexistante

regarder

La glaire cervicale est épaisse, blanchâtre, trouble, crémeuse, grumeleuse, jaunâtre, collante, laiteuse, non pelable ou dure.

ressentir

Sensation d’humidité, mouillée, glissante ou comme huilée et lisse.

regarder

La glaire cervicale est vitreuse, limpide et translucide comme le blanc d'œuf cru (vitreuse avec des fils blancs), extensible ou filable, liquide, elle coule comme de l'eau, rougeâtre, brun rougeâtre, jaunâtre-rougeâtre.

Les règles de la méthode symptothermique en un coup d'œil

Pour simplifier l’utilisation de la méthode symptothermique, voici les règles essentielles :

La méthode symptothermique et la règle des 5 jours

Lorsque que tu commences à utiliser une méthode de contraception naturelle, tu peux interpréter les 5 premiers jours de ton cycle comme étant «stériles». La phase fertile débute alors le 6ème jour du cycle.

La méthode symptothermique et la règle du moins 8 (-8)

La règle du -8 détermine la durée de la période stérile au début du cycle. Cette règle se base sur la première mesure de température la plus élevée du cycle : première mesure de température la plus élevée du cycle – 8 = nombre de jours infertiles au début du cycle. 

Il existe deux cas spécifiques pour appliquer la règle du -8 : 

  1. A partir de 2e cycle : Si la première mesure de température la plus élevée du 2e cycle se situe avant le 13ème jour du cycle, la règle du -8 diminue les jours infertiles au début du cycle. 
  2. A partir du 12e cycle : après 12 ovulations détectées, la règle du -8 peut allonger la période d’infertilité au début du cycle, si la première mesure de température la plus élevée a été mesurée après le 13e jour du cycle. Exemple : tu as évalué 12 ovulations et ta première température la plus élevée parmis les 12 cycles se situe au 15e jour du cycle : 15 – 8 = 7. Tu es donc infertile jusqu’au 7e jour de ton cycle inclus.

Méthode symptothermique : règles d'exception pour l'évaluation de la température

ATTENTION: les règles d'exception 1 et 2 ne doivent pas être utilisées en même temps.

Règle d'exception n°1 

Si les 3 valeurs de température supérieures ne sont pas 0,2 °C supérieures aux six valeurs inférieures précédentes, alors une quatrième valeur de température plus élevée doit être attendue. Cela ne doit pas nécessairement être supérieur de 0,2 ° C, mais supérieur aux 6 valeurs basses précédentes.

Règle d'exception n°2

Entre les 3 mesures de température plus élevées, une mesure peut être inférieure aux six précédentes. Il ne faudra alors pas la compter. La troisième valeur de température supérieure doit alors être supérieure d'au moins 0,2 ° C aux six valeurs précédentes.

Méthode symptothermique : règles d'exception pour l'évaluation de la glaire cervicale

Règle d'exception n°1 

Si tu observes à nouveau la même consistance que le pic de glaire cervicale dans les trois jours suivant le pic de glaire suspecté, il faut alors recommencer le comptage depuis le début, jusqu'à ce que l'évaluation de la glaire cervicale puisse être terminée.

Règle d'exception n°2

Si tu observes une glaire cervicale de la même consistance que le pic de glaire cervicale après l'évaluation de la glaire cervicale, mais avant que l'évaluation de la température ne soit terminée, tu dois alors recommencer l'évaluation de la consistance de la glaire cervicale. Si tu observes à nouveau une glaire cervicale de même qualité après l'évaluation de la température, cela n'est plus pertinent.

Kopie von Design ohne Titel - La méthode symptothermique

Avantages de la méthode symptothermique

L'observation des symptômes corporels et de la température basale s’est avérée efficace comme méthode naturelle et sans hormones. La symptothermie aide les femmes à mieux connaître leur corps et le fonctionnement de leur cycle pour les aider dans leur prise de décision. La méthode symptothermique t’aide à calculer tes jours fertiles et utilise toujours une «double vérification».

minus - La méthode symptothermique

Inconvénients de la méthode symptothermique

L'interaction des différentes hormones est un miracle, mais elle ne fonctionne pas non plus comme une machine. De nombreux facteurs peuvent déséquilibrer la pratique de la méthode symptothermique. Et ton quotidien n'est-il pas assez chargé comme ça ? Mesure, apprends et ressent ce que fait ton corps, ce n’est pas si facile à mettre en œuvre. C'est pourquoi, lors de la pratique de la méthode symptothermique, il arrive de se tromper. Notamment lorsque les mesures sont prises de manière sélective, c’est-à-dire, uniquement le matin, et que les données sont saisies ou notées à la main.

plus - La méthode symptothermique

Fiabilité de la méthode symptothermique

La méthode sympto-thermique est étudiée depuis de nombreuses années. Sa fiabilité dans la détermination des jours fertiles a été prouvée par plusieurs études.

trackle rend la méthode symptothermique facile

Le moniteur de fertilité trackle se base sur la méthode symptothermique. Il combine la température corporelle centrale mesurée pendant la nuit, avec les données sur la glaire cervicale. Tout simplement. Pour dire de façon fiable quand l’ovulation a lieu et où tu en es dans ton cycle, les données de température doivent être correctement mesurées, transférées et combinées avec d’autres observations corporelles. C’est ce que fait trackle. 

  1. Le moniteur de fertilité mesure la température corporelle centrale à l'intérieur de ton corps. La température dite de surface, par exemple au poignet, est facilement influençable.
  2. trackle prend ta température pendant que tu dors. Cela permet d’éviter les prises de température ponctuelles matinales, trop sujettes aux erreurs. 
  3. Le moniteur de fertilité transfère automatiquement ta température à l’application lorsqu’il est posé sur son boitier. Ainsi, les erreurs de retranscription dans des graphiques, tableaux ou application sont évitées.  
  4. trackle évalue ton cycle selon les standards de la méthode symptothermique, très répandue et fiable.

trackle mesure avec précision la température corporelle centrale

Temperaturmethodefreiunten3 200x200xc - La méthode symptothermique

Le moniteur de fertilité utilise un thermomètre de haute précision qui enregistre et stocke ta température corporelle centrale au centième près. trackle réponds ainsi aux exigences de la méthode sympto-thermique et le moindre écart ne passe pas entre les mailles du filet.

trackle mesure pendant ton sommeil

Temperaturmethodefreiunten 200x200xc - La méthode symptothermique

La prise de la température basale au matin est difficile car elle demande discipline et régularité pour être fiable. Mesurer la température pendant le sommeil est idéal et moins contraignant. Tu peux te lever, dormir, être réveillée pendant la nuit ou faire la fête et te coucher tard, trackle déterminera la valeur la plus basse détectée pendant que tu dors.

trackle s'occupe de tout

Termperaturmethodefreiunten2 200x200xc - La méthode symptothermique

Pour que la pratique de la méthode symptothermique soit fiable, il faut calculer, compter, observer les règles et saisir des valeurs. Mais sache que tu n'as pas à faire ça toi-même. trackle est composé d’un boîtier intelligent qui transfère tes données et fait le calcul à ta place pour déterminer avec fiabilité l’état de ton cycle.

En apprendre plus

Jour fertile - La méthode symptothermique

Avec trackle, tu peux suivre ton cycle et en apprendre plus sur ton corps.

trackle rend la méthode symptothermique facile et intuitive. La température corporelle centrale, mesurée pendant le sommeil, est combinée avec les données de la glaire cervicale. Deux valeurs qui déterminent précisément la période idéale pour concevoir un enfant.